PRENEZ MON FILS

29042009

Un homme riche et son fils aimaient collectionner des œuvres d’art très rares. Ils avaient tout dans leur collection, de Picasso à Raphaël. Ils s’assoyaient souvent ensemble et admireraient les grands travaux de l’art.
Quand le conflit du Vietnam éclata, le fils partit pour la guerre. Il était très courageux et mourut dans la bataille en sauvant un autre soldat.
Le père fut avisé et fut profondément affligé pour la perte de son seul fils.
Environ un mois plus tard, juste avant Noël, quelqu’un frappa à la porte. Un jeune homme se tenait à la porte avec un large paquet dans ses mains..
Il dit: Monsieur, vous ne me connaissez pas, mais je suis le soldat pour qui votre fils a donné sa vie. Il a sauvé beaucoup de vie ce jour là, et il était entrain de me transporter lorsqu’une balle l’a heurté au cœur et il mourut instantanément. Il m’a souvent parlé de vous, et de votre amour pour l’art.
Le jeune homme lui donna un paquet. Je sais que ce n’est pas grande chose. Je ne suis pas vraiment un grand artiste, mais je crois que votre fils aurait voulu que vous l’ayez. Le père ouvrit le paquet. C’était un portrait de son fils, peint par le jeune homme. Il regarda fixement avec crainte la manière que le soldat avait capté la personnalité de son fils sur la peinture. Ses yeux ressemblaient tellement au sien que ses propres yeux se remplirent de larmes. Il remercia le jeune homme et lui offrit de le payer pour la peinture.
Ah non! Monsieur, je ne pourrai jamais rembourser ce que votre fils m’a fait.
C’est un cadeau. Le père accrocha le portrait au-dessus de son manteau. Chaque fois que les visiteurs venaient à sa maison il les amenait voir le portrait de son fils avant de leur montrer tous les autres grandes œuvres qu’il s’était procuré.
L’homme mourut quelques mois plus tard.
Il devait y avoir une grande enchère de ses peintures. Beaucoup de personnes influentes s’étaient réunies, tous excités de voir les grandes peintures et d’avoir l’occasion d’en acheter une pour leur collection. Sur la plate-forme reposait la peinture de son fils.
Le commissaire-priseur martela son marteau.
Nous commencerons l’offre avec l’image de son fils. Qui fera une offre pour cette peinture ?
C’était le silence.
Alors une voix au fond de la salle cria, Nous voulons voir les célèbres peintures. Sautez celle-ci. Mais le commissaire-priseur persista. Est-ce que quelqu’un fait une offre pour cette peinture?
Qui commencera l’offre ?
$100, $200 ?
Une autre voix en colère cria: Nous ne sommes pas venus pour voir cette peinture. Nous sommes venus pour voir le Van Gogh’s, le Rembrandt. Commencé avec les vraies offres! Mais le commissaire-priseur continuait toujours. Le fils ! Le fils ! Qui veut prendre le fils ?
Une autre voix en colère cria: Nous ne sommes pas venus pour voir cette peinture. Nous sommes venus pour voir le Van Gogh’s, le Rembrandt. Commencé avec les vraies offres! Mais le commissaire-priseur continuait toujours. Le fils ! Le fils ! Qui veut prendre le fils ?
Finalement, une voix cria du fond de la salle. C’était le jardinier il avait longtemps été au service de l’homme et de son fils. Je donne $10 pour la peinture. Étant un pauvre homme, c’était tout ce qu’il pouvait se permettre… ‘
Nous avons $10, qui offrira $20 ?
Donne-lui pour $10 et fait-nous voir les Maîtres?
La foule devenait en colère ils ne voulaient pas avoir la peinture de son fils. Ils voulaient un investissement plus dispendieux pour leurs collections.
Le commissaire-priseur martela son marteau. Aller une fois, deux fois, VENDU pour $10 !
Un homme qui était assis dans la deuxième rangée cria, Maintenant laisses-nous voir la collection!
Le commissaire-priseur posa son marteau. Je suis désolé, mais l’enchère est fini.
Qu’arrive t’il avec les peintures ?
Je suis désolé. Quand l’on m’a demandé pour conduire cette enchère, l’on m’avait donné une condition secrète dans sa volonté. Il ne m’était pas permis de dévoilé cette condition jusqu’à maintenant. Seulement la peinture du fils serait vendue aux enchères. Celui qui achèterait la peinture hériterait du domaine entier, y compris les peintures. L’homme qui a pris le fils obtient tout !
Dieu a donné Son fils il y a 2009 ans afin de mourir sur la croix. Tout comme le commissaire-priseur, son message aujourd’hui est: Le fils, le fils, Qui prendra le fils? Parce que, vous voyez, celui qui prend le fils obtient tout.
CAR DIEU A TANT AIMÉ LE MONDE QU’IL A DONNÉ SON FILS UNIQUE, AFIN QUE QUICONQUE CROIS EN LUI NE PÉRISSE POINT, MAIS QU’IL AIT LA VIE ÉTERNELLE C’EST ÇA L’AMOUR

Marie Troucas




Es-tu une bonne personne?

14042009

http://www.livingwaterscanada.com/french/test/002.html




TEMOIGNAGE DE REBECCA

9042009

            J’ai été élevée dans une famille chrétienne et pendant mon enfance, j’allais régulièrement à notre église. A l’âge de 7 ans, une enseignante de l’école du dimanche m’a encouragée à donner ma vie à Christ. Pour moi, à cet âge, la situation entre Christ et moi n’était pas très claire. Au commencement de mon adolescence, je me suis rebellée. 

J’avais envie d’indépendance par rapport à mes parents. A l’âge de 18 ans, je suis partie pour vivre avec quelqu’un qui n’était pas chrétien. Donc la relation était turbulente. Il y avait une lutte quotidienne entre moi, mon copain et Dieu. Ceci a causé beaucoup de discussion. Trois ans plus tard, j’ai arrêté ma relation personnelle avec cet homme. 

  

            A ce moment-là, j’ai commencé un nouveau métier, comme policier dans le British Police Force. L’immersion totale dans ce travail était très stressante, le travail était exigeant mais gratifiant chaque jour. Tout le temps ou le stress a bouleversé ma vie, j’ai trouvé une fois encore, que la prière et les moments de solitude entre moi et ma Bible, m’ont rassurés et m’ont beaucoup fortifiés. 

  

            J’ai trouvé un petit appartement à 100 mètres de l’église. Cette décision de prendre cet appartement était bonne pour moi, pour tous mes besoins, amitié, enseignement, louange et une vraie présence de Dieu dans ma vie. 

  

            Après 2 ans, j’ai pris le baptême. J’ai pris cette décision quand j’ai réalisé la vérité interminable que personne n’est suffisamment bon pour être chrétien mais que ce n’est pas grave parce que Jésus s’est sacrifié personnellement pour moi, qu’Il a pris mon péché et que je suis acceptée par Dieu comme je suis… grâce à Dieu. 

  

            J’ai rencontré Malcolm au travail. Il n’était pas encore chrétien. Avec Malcolm je ne voulais pas répéter les mêmes  erreurs. Personnellement, je voulais bien une relation personnelle avec lui mais avec Dieu au centre de nos vies. 

  

            J’ai expliqué à Malcolm, toutes les luttes, la honte que j’ai éprouvée la dernière fois. Dans mon esprit, j’avais prévu la fin de cette relation. Mais après un chemin personnel avec Dieu, cinq ans plus tard, il est devenu chrétien. Un an après, nous nous sommes mariés. 

 

Rebecca 




Justice

9042009

En Floride, un athée a fait appel à la justice, parce qu’il tenait pour discriminatoire que les athées n’aient pas leurs propres jours fériés au même titre que les chrétiens et les Juifs. Mais le juge rejeta cette cause après un plaidoyer pourtant passionné de l’avocat. 

 

            Celui-ci répliqua immédiatement : « Votre honneur, comment pouvez-vous rejeter ce cas ? Les chrétiens ont Noël, Pâques etc. Les Juifs ont leur Pâque, le Yom Kippour et la Hanukka, alors que mon client et tous les autres athées n’ont pas de tels jours de fête. » Le juge de réagir : « Si, ils en ont un. Votre client l’ignore malheureusement. » L’avocat dit alors : « Votre honneur, nous n’avons pas connaissance d’une fête particulière pour les athées. » 

 

            Le juge : « Le calendrier donne le 1er avril comme « journée des fous » (aux USA : Fool‘s Day). Il est écrit au Psaume 14.1 : « L’insensé dit en son cœur : Il n’y a point de Dieu ! » Ce tribunal pense donc que votre client est un fou, un insensé, puisqu’il affirme qu’il n’y a pas de Dieu. Pour cette raison, le 1er avril est son jour. » 

 




Isabelle Leseigneur donne des couleurs au sable fin – Lannion

7042009

Janvier 2005: 

Originale, l’exposition d’Isabelle Leseigneur visible dans le hall du centre hospitalier. Le sable fin de nos rivages savamment coloré de nuances bleutées, ocres et jaunes, est collé sur 24 tableaux venus tapisser une galerie peu ordinaire et de plus en plus prisée, comme se plaît à le souligner Richard Bréban, le directeur des lieux. Malades valides hospitalisés cherchant à tromper leur ennui, personnel et nombreux visiteurs y trouvent leur compte. « Mes tableaux n’ont ni nom ni titre, c’est ma volonté. Chacun interprète et voit ce qu’il veut. ». Touchant aussi à l’écriture, l’artiste retirée à Saint-Gilles-des-Bois ne manque pas d’imagination et de talent.




PLAN D’UNE MAISON

6042009

 

Préparation : INVITEZ le Seigneur à poser la pierre de l’angle. CREUSEZ en vue des fondations en enlevant le doute, la peur et l’égoïsme. 

 

Construction : ELEVEZ un solide échafaudage de foi soutenu par des poutres de profondes piété ; ETALEZ le parquet de compréhension bienveillante ; POSEZ des lattes de générosité ; ISOLEZ d’enthousiasme et PLATREZ d’un bon sens de l’humour. COUVREZ DE BARDEAUX de bonté le toit et mettez des parois composées d’une grande espérance. REMPLISSEZ les crevasses de souvenirs agréables et de petites blagues familiales. INCORPOREZ des installations fixes d’honnêteté et d’intégrité. PREVOYEZ des portes assez larges pour que ceux qui ont le cœur lourd – et ceux dont le cœur est léger – puissent les franchir. AMENAGEZ beaucoup de fenêtre afin que le soleil puisse pénétrer et produire la joie de vivre ; CALFEUTREZ minutieusement toutes les ouvertures avec du contentement d’esprit. EQUIPEZ la maison d’appareils sanitaires adéquats pour un nettoyage quotidien de l’esprit ; INSTALLEZ-y un système de chauffage qui garantisse au maximum un courant continu de chaude amitié, ILLUMINEZ-la par des sourires et des larmes ; AEREZ-la par une grande dose de patience. DECOREZ les murs de gentillesse joyeuse et PAVEZ l’âtre d’hospitalité ; CIMENTEZ le chemin d’entrée d’humilité et ENTOUREZ le jardin d’une clôture de loyauté qui passe par le portail de la reconnaissance. MEUBLEZ-la d’amour. ASSUREZ-la contre toute catastrophe par la prière de chaque jour. ENTREZ-y – ELLE vous appartient ! 

 

(Home League Exchange – auteur inconnu) 




Seul Jésus peut nous aider

6042009

            Partout dans les médias, on peut lire, entendre et voir ceci : Obama, l’espoir du monde. Il doit être celui en qui le monde peut mettre tous ses espoirs. Une nouvelle ère va s’ouvrir grâce au premier président noir des Etats-Unis. Il va porter remède pour sortir de la crise économique mondiale. Les gens attendent de lui qu’il fasse plus que tous ses prédécesseurs pour amener la paix mondiale, et bien davantage encore. Beaucoup le considèrent déjà comme un « messie ». 

                         Que l’on entende et que l’on voie tout cela nous montre combien les êtres humains ont soif d’espérance et de sécurité. Et là, ils ont en vue une personne. L’homme pense généralement qu’il n’obtiendra ce à quoi il aspire que quand tous ses problèmes seront réglés. Mais toujours et à nouveau, c’est la déception ; les résultats ne répondent pas à l’attente ! 

            Je voudrais vous dire ceci : il existe un ESPOIR. Le seul qui puisse apporter la vraie paix, la joie, la sécurité et une heureuse espérance est la Seigneur Jésus. L’apôtre Paul affirme que ceux qui n’ont pas de relation personnelle avec Jésus sont sans espérance et sans Dieu dans ce monde (Eph.2.12). Peut-être vous demandez-vous comment changer cela. Tournez-vous vers Jésus. 

            Etes-vous à la recherche de la véritable espérance qui ne déçoit pas ? Aspirez-vous à la vraie paix ? Il n’y a qu’un chemin, aller à Jésus et croire qu’Il a donné Sa vie sur la croix pour vous purifier de vos péchés. Acceptez-le comme Sauveur et Seigneur dans votre vie. 

            Les hommes et les gouvernements ne peuvent vous donner ce que Jésus donne : une espérance durable, éternelle ! 

Jésus est notre espoir. 

Maurice 




Aujoudhui c’est le 1er avril!!

1042009

 

n00.gif

Peut-être avez-vous déjà vu à l’arrière de certaines voitures, un autocollant représentant un poisson comme celui ci-dessus, et vous êtes-vous dit alors: “Mais qu’est-ce que c’est?”

Mais pourquoi un poisson ?

En grec, poisson se dit ICHTHYS.

Ces lettres rassemblées

forment  :Jeu de poisson d’Avril

 Jésus-Christ,

 Fils de Dieu, Sauveur.

C’est ainsi que les premiers chrétiens

s’identifiaient à Jésus-Christ.

Quel sens pour aujourd’hui ?

Le poisson est un signe

de ralliement des chrétiens,

indépendamment de toute

appartenance dénominationnelle.

Celui qui adopte le signe du

poisson témoigne 

qu’il a découvert Jésus-Christ,

qu’il croit en lui.

Il affirme son appartenance

à Jésus-Christ.

Iêsous > Jésus

CH  (KH) CHristos > Christ

TH  THeou > Dieu

hUios >  Fils

Sôter >  Sauveur 

 

Idées de Jeux:

 des petits poissons:

2 équipes. La première forme une ronde, c’est le filet.
L’autre équipe s’éparpille, ce sont les poissons.
L’équipe filet se concerte pour choisir un numéro, puis forme une grande ronde en levant les bras. On appelle les poissons : « petits poissons venez » et on se met à compter.
Les poissons passent et repassent entre les mailles du filet. Au numéro choisi, les bras s’abaissent et les poissons restés à l’intérieur deviennent maillons du filet. Le filet agrandi choisit un nouveau numéro et ainsi de suite jusqu’à ce qu’il ne reste que quelques poissons qui sont déclarés vainqueurs.
Rejouer en inversant simplement les équipes de départ.
Idées de blagues pour les enfants:

 http://www.pour-enfants.fr/blagues-farces-canulars/poissons-d-avril.htm




Dieu a dit, l’homme a fait…

1042009

 de langedeleternel

Le suicide, le meurtre… Dieu a dit : Tu ne tueras point. (luc 18:20) 

L’homme a fait :

 
Dieu a dit, l'homme a fait... dans Album : messages cartes postales nqmja6ud

Tu as du prix à mes yeux. (Ésaïe 43,4)

  • L’homme a fait :

553889990 dans Album : messages cartes postales

 

Dieu a dit : Tu ne tueras point. (Matthieu 19,18)

L’homme a fait :

avortem20ne

 

Dieu a dit : Tu ne déroberas point. (Exode 20,15)

L’homme a fait :

voleur

 

Dieu a dit : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. (Matthieu 19,19)

L’homme a fait :

129_2

Dieu a dit : Tu ne commettras point d`adultère. (Exode 20,14)

L’homme a fait :

adultere1

http://langedeleternel.centerblog.net/rub-Dieu-a-dit-l-homme-a-fait-.html

 de langedeleternel




Marc chapitre 12 versets 18 à 27

1042009

A vue humaine beaucoup de questions sont sans réponse et beaucoup de problèmes sans solution. Le Seigneur Jésus nous indique 2 pistes à considérer; lesquelles? (Evangile selon Marc chapitre 12 versets 18 à 27) bible(‘marc 12:18-27′,’i')

 

Lire la suite… »







AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08 |
Une Paroisse virtuelle en F... |
VIENS ECOUTE ET VOIS |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | la pagina di San Paolo Apos...
| De Heilige Koran ... makkel...
| L'IsLaM pOuR tOuS