• Accueil
  • > Archives pour octobre 2009

LA LUEUR

29102009

Tard dans la nuit, assis devant la cheminée, je regardais mourir les dernières flammes. Quelques instants plus tôt, je distinguais encore la forme de mes meubles à leur lumière. Mais maintenant, je ne voyais presque plus rien. Après une dernière étincelle, il ne subsista plus qu’une faible lueur rouge au milieu de la braise. Dans l’obscurité, je me rendis à tâtons jusqu’à la porte et allai me coucher.

Le lendemain, je vins rallumer le feu. L’âtre était tristement froid et noirci, avec un petit tas de cendres grises dans le foyer. « Zut alors ! » pensais-je. « Maintenant il va me falloir tout recommencer. Quelle corvée ! »
J’aurais dû mettre le papier en tas, puis le petit bois, frotter une allumette et entretenir un feu ronflant. En soupirant, je poussai les cendres de côté avec une pelle et, soudain, j’aperçus un minuscule lumignon rouge au bout d’une bûche roussie.

Mon moral remonta. Je savais qu’il y avait juste assez de vie dans cette petite étincelle pour produire un feu flamboyant. J’ajoutai quelques brindilles de petit bois, je soufflai avec vigueur sur le petit tison rouge et je vis la flamme grandir, devenir orange et s’enflammer.

Cette expérience à ma cheminée m’a appris une chose très encourageante. J’ai réalisé que lorsque nous nous sentons froids, amorphes, moroses, Dieu a la patience de chercher en nous la dernière petite étincelle et de nous ramener à la vie par la puissance du Saint-Esprit.

« Merci Seigneur, de vouloir ranimer ma flamme,
même quand j’ai perdu une partie de ma chaleur et de ma luminosité. »

Tiré de « Les chemins de la vie » -

Rudi Lack




Spectacle Musical

27102009

Samedi 31 Octobre, à 17h
salle des Ursulines
place des patriotes 22300 LannionSpectacle Musical dans Divertissements AFFEV9853-4ADF39829745A

Centre Ville de Lannion. Entrée libre.

Soyez les bienvenus pour la quatrième édition du concert « Music’Art » présenté par une équipe du Centre Des Jeunes de Saint-Lunaire. 40 jeunes artistes préparent en une semaine de travail intensif un programme à vous couper le souffle. Cette année, le titre du spectacle est « Le monde tourne-t-il rond? »




PARENTS, REVEILLEZ-VOUS !

11102009

PARENTS, REVEILLEZ-VOUS ! dans Messages textes à  partager reveil
« Instruis l’enfant dans la voie qu’il doit suivre. »
Proverbes 22v6

Une récente fusillade dans une cour d’école aux Etats-Unis causa la mort d’une douzaine d’enfants, sans compter les dizaines de blessés, certains marqués pour la vie. L’un des élèves, hurlant comme un fou et riant à gorge déployée, ouvrit soudain le feu sur ses camarades avant de retourner l’arme contre lui. « Mais pourquoi le gouvernement ne fait-il rien pour éviter ce genre d’atrocité ? » ont demandé certains d’entre vous. Ce n’est pas le rôle du gouvernement d’éduquer les enfants mais celui des parents !

Quand de tels événements surviennent nous découvrons qu’ils ont presque tous la même cause : des jeux vidéo ultra-violents ! La récente tuerie prit naissance dans l’imagination d’un garçon désœuvré dont l’unique intérêt était de jouer à ces jeux dépourvus de toute moralité dans lesquels les méchants font figure de héros, pulvérisant à qui mieux mieux les malheureux perdants et inondant l’écran de sang et de corps disloqués.

« Les magasins ne devraient pas vendre ce genre de jeux vidéo ! » affirment certains. Peut-être, mais les propriétaires de ces magasins savent très bien que plus le jeu vidéo est violent et dépravé, plus ils en vendront d’exemplaires. La violence est devenue la principale source de plaisir de nos enfants ! Quant aux producteurs de ces jeux, la loi les protège. « Nous ne sommes pas responsables de la violence de notre société ! » affirment-ils bien fort. Et qui donc est responsable ? Nous, les parents !

La Bible nous apprend que nous incombe la responsabilité d’éduquer nos enfants en leur donnant :

1- Beaucoup d’amour, sinon ils iront en chercher dans des endroits malsains et dangereux.

2- Une certaine discipline : des règles de vie avec des récompenses pour les encourager à les respecter et des punitions lorsqu’ils les enfreignent.

3- Une direction à suivre : s’ils apprennent, dès leur plus jeune âge, à connaître Dieu, le monde ne pourra plus les satisfaire une fois qu’ils auront atteint l’âge adulte.

4- Un mode de vie : si vous marchez en accord avec la volonté de Dieu, sachez les encourager à marcher à vos côtés.

Le meilleur moyen de convaincre quelqu’un d’embrasser la foi chrétienne est de lui montrer, chaque jour, que votre vie n’a de sens que parce que Dieu en est le centre.

BobGass




11102009

C’est plus simple…
Un matin au petit déjeuner un petit garçon de six ans déclara qu’il ne croyait pas en Dieu.
- Mais au commencement, il y avait quoi ? demanda-t-il, hésitant.
Son papa essaye de lui expliquer le Big Bang, et comment, d’après des scientifiques, la matière se serait rassemblée en une masse infiniment compacte qui aurait explosé pour donner naissance aux milliards de galaxies et d’étoiles que nous connaissons aujourd’hui. Son fils réfléchit un instant et finit par conclure :
- Dans ce cas, autant croire en Dieu.




SUPPORT MUTUEL

11102009

Un jour qu’il faisait particulièrement froid et qu’il neigeait, le Sadou Sundar Singh parcourait la montagne avec un Tibétain. Ils souffraient tous deux de la température excessivement basse et se sentaient à peu près gelés, si bien qu’ils désespéraient d’atteindre le but de leur course.
En chemin, ils trébuchèrent sur un homme qui risquait d’être enseveli par la neige, inconscient et à moitié mort. Le Sadou proposa de porter cet homme jusqu’à un abri, mais le Tibétain refusa de l’aider, disant qu’ils avaient suffisamment à faire pour eux-mêmes. Et il continua sa route seul.
Alors le Sadou, avec beaucoup de peine, réussit à charger l’homme sur ses épaules. Grâce à cet effort supplémentaire il commença à se réchauffer, et peu à peu, l’homme à moitié gelé se réchauffa lui-même par ce contact.
Ils arrivèrent plus loin sur le corps du Tibétain gelé… Quand le Sadou atteignit le village l’homme à moitié mort, quant à lui, repris connaissance.
En Ecclésiaste 4v9-10 il est écrit « Deux valent mieux qu’un. Car s’ils tombent, l’un relève son compagnon ; mais malheur à celui qui est seul et qui tombe sans avoir un second pour le relever ! » La question est celle-ci : Fonctionnons-nous pareillement quant à l’édification du Corps du Christ ? La parole de Dieu dit que « l’amour ne fait rien de honteux. Il ne cherche pas son intérêt… » 1 Corinthiens 13v14
L’amour de Dieu, pour l’Eglise et pour chacun donne une valeur immense à chaque personne ! Autrement dit, chaque membre de notre église est un privilège qui est accordé par Dieu.
C’est une manière de tenir compte que chacun est riche de quelque chose de précieux qui doit sortir de notre être rempli d’égoïsme et de crainte qui nous enferme tous.
Engageons-nous, tous, pour aller un pas plus loin.

Maurice







AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08 |
Une Paroisse virtuelle en F... |
VIENS ECOUTE ET VOIS |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | la pagina di San Paolo Apos...
| De Heilige Koran ... makkel...
| L'IsLaM pOuR tOuS