a voir

29042010




UNE CONFIANCE INEBRANLABLE

13042010

On raconte l’histoire d’une petite fille qui survolait l’Atlantique pour la première
fois, à bord d’un avion piloté par son père. Dans la nuit, l’avion fut fortement secoué
par des turbulences d’air. Le commandant de bord réveilla la petite et lui ordonna
d’attacher sa ceinture de sécurité, parce que l’avion allait traverser une zone orageuse.
La fillette entrouvrit les yeux, aperçut la lueur des éclairs à travers les hublots et
demanda : « est-ce papa qui pilote ? », « oui » répondit le commandant de bord, «
ton père est dans la cabine de pilotage ». La petite fille sourit, referma ses yeux et se
plongea paisiblement dans son sommeil.
Dieu tient les commandes de nos vies. C’est pourquoi nous pouvons goûter la paix
et la joie, même au sein des vicissitudes de la vie, pourvu que nous Lui fassions
confiance. Etes-vous un ou une enfant de Dieu ? Etes-vous en Christ ? Avez-vous
abandonné votre vie entre Ses mains ? Dans la négative, vos craintes et vos soucis
sont justifiés, car il n’y a aucun repos d’esprit ni présentement ni dans l’au-delà, en
dehors de Lui.
Il faut être « en Christ » avant de pouvoir Lui confier nos fardeaux. La bible
déclare : « Jésus-Christ est le même hier, aujourd’hui et éternellement ». Il est le
Sauveur de notre passé. Il a pardonné nos fautes. Il est le Christ d’aujourd’hui,
partageant nos peines et portant nos fardeaux. Il est le Christ de demain, l’alpha et
l’oméga, notre joyeux commencement et notre glorieux couronnement final.
Ne scrutons ni le passé ni l’avenir avec inquiétude. Avec sagesse faisons face à
notre présent en remettant nos soucis au Seigneur. En sa compagnie, marchons
confiants vers l’avenir, car il est le Dieu de notre salut.
Il pilote notre vie…
Maurice




LE POTIER ET LE JARDINIER

13042010

Divin Potier, éternel Ouvrier,
A toi j’ai donné ma vie.
Et sur ton tour je me suis placé
Pour être à jamais formé.
Forme ton image dans mon coeur,
Je veux être comme toi Seigneur.
Le mal en moi a tout déformé,
Il te faut recommencer.
Et tout comme l’argile dans tes doigts,
Mon âme docile sous tes lois
Devient comme un vase d’honneur
Et trouve en toi son bonheur.
Divin Potier, tu mourus pour moi
Je veux aussi mourir à la croix,
Mourir à moi-même, aux vanités du monde,
Ne vivre que pour toi.
Dieu du bonheur ô jardinier divin
Fais germer en moi les fruits,
Laboure mon coeur, tourne le terrain,
Et sur moi envoie ta pluie.
Que la myrrhe, l’aloès, le nard et le safran,
Avec tous les arbres qui donnent l’encens,
Exhalent en mon âme l’odeur de ta sainteté
Parfum de vie, de liberté.
Et que je sois pour toi un jardin fermé,
Une fontaine de joie, une source scellée.
Que Jésus mon Roi vienne en son jardin
Goûter de son miel, de son vin.
Gilbert Ringenbach




LA PATIENCE

13042010

« Celui qui attend patiemment est béni. » Daniel 12v12
Attendre peut sembler être une chose facile à faire, mais c’est une discipline que le
soldat chrétien n’apprend pas sans des années d’entraînement. La marche et les
exercices sont beaucoup plus faciles pour les guerriers de Dieu que de rester
immobiles.
Il y a des moments d’indécision et de confusion, où mêmes les personnes les plus
déterminées, qui désirent ardemment servir le Seigneur, ne savent pas quelle direction
prendre. Alors, que devrions-nous faire quand nous nous trouvons dans une telle
situation ? Devrions-nous nous laisser submerger par le désespoir ? Devrions-nous
faire demi-tour avec lâcheté ou nous précipiter dans l’ignorance ?
Non, nous devrions simplement attendre, mais :
- Attendons en prière. Parlons à Dieu et exposons-Lui notre cas, en Lui disant nos
difficultés et en Lui rappelant qu’Il a promis de nous aider.
- Attendons dans la foi. Exprimons notre confiance inébranlable en Lui. Et
croyons que même s’Il nous fait attendre jusqu’à minuit, Il viendra au bon moment
pour accomplir Ses desseins pour nous.
- Attendons dans une paisible patience. Ne nous plaignons jamais de ce que nous
croyons être la cause de nos problèmes, comme les enfants d’Israël se sont plaints de
Moïse. Acceptons notre situation exactement telle qu’elle est, puis remettons-la
simplement et entièrement entre les mains de notre Dieu fidèle. Et en renonçant à
notre volonté, disons Lui :
« Seigneur, non pas ma volonté mais la Tienne. » (Luc 22v42). Je ne sais pas quoi
faire et j’ai besoin d’aide. Mais j’attendrais jusqu’à ce que tu ouvres la mer en deux
devant moi et que tu fasses reculer mes ennemis. J’attendrais même si tu me fais
patienter longtemps, car j’ai le regard fixé sur toi seul, mon Dieu. Et mon esprit
attendra avec confiance que Tu sois encore ma joie et mon salut car « Lui seul est le
rocher, la forteresse où je peux être sauvé. Avec Lui pas de risque de faiblir. »
Psaume 61v3
Attends, attends patiemment Dieu n’est jamais en retard
Tes projets naissants sont entre les mains de ton Père céleste
Attends seulement Son grand accomplissement divin.
Et attends, attends attends patiemment.
Aie confiance et espère que Dieu arrangera
Ta vie embrouillée, et que des profondeurs
Jaillira Sa volonté, dans toute sa splendeur.
Alors aie confiance aie confiance et espère.
Sois en paix et repose-toi tout près de Ton Sauveur
Dis lui à l’oreille tes grandes ambitions sacrées
Et Il les fera éclore alors sois en paix.
Transmis par Marie-Hélène







AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08 |
Une Paroisse virtuelle en F... |
VIENS ECOUTE ET VOIS |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | la pagina di San Paolo Apos...
| De Heilige Koran ... makkel...
| L'IsLaM pOuR tOuS