• Accueil
  • > Archives pour septembre 2010

8092010

- »P’tit Jean, va chercher le balai qui est au fond de la cour » dit la maman à son
petit garçon, un soir d’hiver…
- »Maman, il fait nuit et j’ai peur d’aller tout seul au fond de la cour… »
- »N’aies pas peur, p’tit Jean, tu sais bien que Jésus est partout et qu’Il nous
protège ! tu ne seras pas seul ! »
- »C’est vrai ? Il est partout ? Il est aussi au fond de la cour ? »
- »Bien sûr, mon chéri ! »
et le petit Jean d’ouvrir la porte de la cour et de crier :
- »Jésus, si t’es au fond de la cour, tu peux nous ramener le balai s’Il te plait ? ».




témoignage de Mathilde

8092010

J’ai été élevé dans une famille catholique avec
une maman très croyante et pratiquante, et j’étais
moi-même très croyante étant enfant.
Mais en grandissant, à l’adolescence, j’ai eu à
vivre des épreuves. Alors au lieu de prier et de me
tourner vers Jésus, j’ai dit «pourquoi?». J’en voulais
à Dieu, je me suis détournée de lui comme de
nombreuses personnes. J’ai pensé que j’étais assez
grande et assez forte pour m’en sortir toute seule.
Mais les années ont passé et je ne m’en suis pas
sortie toute seule. Je me sentais toujours vide et ma
vie ne semblait avoir aucun sens.
Alors mon coeur a crié de désespoir et Dieu m’a entendu. Il a mis sur ma route des
chrétiens. A travers leur journal,que j’ai un jour pris le temps d’ouvrir et de lire. J’ai
ressenti un vent d’espoir et j’ai de suite été les rencontrer. C’est là que j’ai assisté à
mon premier culte protestant, à travers cette rencontre, ces moments partagés avec
eux, ces chants, Dieu a travaillé dans mon coeur. Je me suis acheté une bible quelques
jours plus tard. En relisant cet ouvrage que je croyais connaître, Dieu m’a parlé, et j’ai
pris conscience de ce qu’il avait fait pour moi, pour nous. Il s’est alors révélé dans
toutes choses. J’ai senti son regard sur moi plein d’amour et de compassion, il me
pardonnait mes faiblesses et mes manquements et me tendait la main.
J’ai fait demi-tour, je lui ai confessé mes péchés, je l’ai reconnu comme Seigneur et
Sauveur et j’ai depuis sa joie et sa paix dans mon coeur, et quoiqu’il arrive mon
bonheur ne dépend plus des circonstances de ma vie, de ce que j’ai ou de ce que je
n’ai pas, de ce que je vis ou de ce que je ne vis pas, non mon bonheur est en Lui .Et
depuis, ça fait presque deux ans, le Seigneur continue à oeuvrer dans ma vie et
j’apprends toujours davantage à le connaître.
Je veux aujourd’hui m’engager pour toute ma vie à le suivre et à lui remettre ma
vie.
Seigneur merci car tu as entendu mes prières, merci car tu ne nous laisses jamais
seuls, merci Seigneur pour ton amour,merci pour ces rencontres avec nos frères et
soeurs qui nous font grandir dans la foi, merci de nous avoir donné ta parole qui nous
éclaire chaque jour , Merci pour ton incroyable don à la croix.
Je voudrais finir avec ces versets :
«Oui l’herbe se dessèche et la fleur se flétrit, mais la parole de notre Dieu
subsistera toujours.» Esaïe 40v8
«Je t’offrirai de tout mon coeur des sacrifices volontaires. Je te louerai pour tout ce
que tu es, ô Éternel, car tu es bon, car tu m’as délivré de toutes les détresses,
maintenant je peux regarder mes ennemis en face.» Psaumes 54v8-9
Mathilde




UNE LIBRE ENTREE ET RENTREE !

8092010

L’évangile nous enseigne : « Jésus est la porte ». Pour beaucoup, il est : porte de
secours, porte de sortie !
C’est vrai, Jésus nous sort de notre misère, de notre péché. Il nous sort de la boue
où nous enfonçons, de nos larmes, de notre désespoir, de notre défaite. Oui, Jésus
sauve, délivre, guérit !
Si Jésus veut bien être pour nous porte de secours, il veut d’abord et surtout être
la porte d’entrée. C’est important de sortir, de s’en sortir. C’est plus important encore
d’entrer. Les israélites sont sortis d’Egypte mais bien peu sont entrés en Canaan.
Quelques-uns ont même supplié Moïse : « Ne nous fais pas passer le Jourdain » ! Il
faut toute la puissance de Dieu pour sortir du pays de l’esclavage. Il la faut aussi pour
entrer dans le pays de la promesse.
Nombreux sont ceux qui veulent bien sortir. Ceux qui acceptent d’entrer sont en
plus petit nombre. Nous sommes invités à entrer. Nous avons une libre entrée dans le
sanctuaire. Ce lieu très saint était autrefois interdit. Il est aujourd’hui largement ouvert
à tous à cause du sang de Jésus. Alors ne restons pas dehors. Ne nous contentons pas
d’une mini-bénédiction. Entrons pour une pleine communion avec le Seigneur. Entrons
pour le voir dans sa gloire et nous consacrer à Lui. Entrons pour mieux le connaître.
Approchons nous avec un coeur sincère, dans la plénitude de la foi. Rentrons pour
que jamais plus nous ne retournions en arrière. Entrons pour rester. Là, nous
recevrons pardon et réconfort pour que plus jamais le passé ne nous trouble. Là aussi,
nous recevrons sagesse, force puissance pour être ses témoins, des témoins fidèles
Alors entrez !…. ou rentrez !….
Bonne rentrée ……
Maurice







AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08 |
Une Paroisse virtuelle en F... |
VIENS ECOUTE ET VOIS |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | la pagina di San Paolo Apos...
| De Heilige Koran ... makkel...
| L'IsLaM pOuR tOuS